ALERTE TERRAIN
par mail >>>
Contactez-nous
05 63 47 14 14
Diaporama 1
> L'équipe de Maisons SOFIA vous souhaite une excellente nouvelle année !!!
Diaporama 2
> Nouveaux Bureaux MAISONS SOFIA Côté Entrée
Diaporama 3
> Bureaux Maisons SOFIA Côté Rocade ....
Diaporama 4
> Construire la maison qui vous ressemble, voilà notre objectif !
Diaporama 5
> Vous aussi, faites vous plaisir avec un projet 100% sur mesure !!
Diaporama 6
> Être accompagné dans la conception de notre future maison, c’est rassurant !

Actualités

pourquoi-attendre-pour-construire-votre-maison

Pourquoi attendre pour construire votre maison ???

11.02.2015 à 00:00

Les taux historiquement bas pratiqués par les banques pour les crédits immobiliers ont largement compensé la hausse des prix depuis 2008.

En quelques années, la chute des taux d'emprunt aura été vertigineuse. La politique monétaire particulièrement accommodante de la Banque centrale européenne (BCE), qui fournit quasiment gratuitement des liquidités aux banques françaises, n'a cessé de faire reculer les taux. Si les épargnants font grise mine avec des rémunérations en berne, tous ceux qui doivent emprunter de l'argent, eux, ont plutôt le sourire.

Le recul des taux est particulièrement marqué dans le cas d'un achat immobilier. Ainsi, avec la même mensualité de 1.000 euros sur 20 ans, on peut aujourd'hui emprunter près de 40.000 euros de plus qu'en octobre 2008 ! Selon les calculs du courtier Meilleurtaux.com dans son 21ème baromètre des taux publié mardi 3 février, un Français peut emprunter aujourd'hui avec 1.000 euros par mois sur 20 ans près de 187.000 euros, contre environ 147.800 euros en 2008.

Sur la période en effet, les taux n'ont cessé de baisser, passant de 5,30% en moyenne à 2,54%. Selon Crédit Foncier, le niveau moyen des taux est même tombé à 2,36% fin 2014. Logiquement, le coût d'un emprunt n'a jamais été aussi bon marché. Ainsi, en 2008, un emprunt souscrit auprès de votre banque d'un montant de 200.000 euros (toujours sur 20 ans) vous coûtait au total 125.000 euros intérêts, hors assurances, sur toute la durée de l'emprunt. Soit pratiquement les deux tiers du montant emprunté. En janvier, ce coût total du crédit est tombé à 55.000 euros, d'après les données de Meilleurtaux.com. C'est plus de deux fois moins cher en l'espace de sept ans. Rien que sur la dernière année, le coût d'un crédit de 200.000 euros a reculé de 25%.

 

../